Mot-clé Eau

Article
Created: juin 21 2021
Updated: juin 21 2021
Alors que les températures estivales commencent à grimper en flèche, de nombreux Canadiens sont impatients de visiter nos plages locales préférées pour réduire les effets de la chaleur. Dans de nombreuses parties du pays, cela signifie un voyage à la rivière ou au lac le plus proche. Les changements climatiques ont des répercussions sur les plans d’eau partout au pays, les lacs du Canada se réchauffant deux fois plus rapidement que les autres lacs du monde. Et ces changements s’accompagnent d’une augmentation des risques pour la santé. Les températures plus élevées et les modèles de précipitations changeants rendent les lacs plus propices aux éclosions de maladies d’origine hydrique.[2] À mesure que la qualité de l’eau se détériore en raison des changements climatiques, on s’attend à ce que les fermetures de plages et les avis de baignade deviennent plus courants.[3]
Video
Created: juin 21 2021
Updated: juin 21 2021
À mesure que les étés rallongent et deviennent plus chauds avec les changements climatiques, de nombreux Canadiens chercheront du répis sur les plages de différents lacs. Mais des étés plus chauds et des précipitations changeantes créent des conditions favorables pour une augmentation des proliférations algales dans l’eau, ce qui peut produire des toxines nocives pour la santé humaine. Les experts, les communautés autochtones et les résidents de la région du lac Winnipeg ne connaissent que trop bien les impacts des proliférations algales sur la santé, comme en témoigne leur récit dans cette vidéo.
Article
Created: fév 14 2020
Updated: fév 14 2020
Balayées par le vent, éloignées et d’une beauté à couper le souffle. Ce sont les Îles-de-la-Madeleine au Québec. Archipel étroit, entouré de toutes parts par les eaux imprévisibles du golfe du Saint-Laurent, les îles abritent un peu moins de 13 000 personnes qui vivent principalement de la pêche et du tourisme.